Soucieuse de former une génération de futurs ingénieurs citoyens compétents dans leur spécialité et bons communicants, l’UP met en place des programmes qui, tout en s’appuyant sur les objectifs déclinés dans les descripteurs du CECR (Cadre européen commun de référence pour les langues) sont conformes aux exigences de la CTI. Ils s’inscrivent ainsi dans une approche qui prône la communication, la culture et la citoyenneté tout en veillant à la richesse du contenu (thématiques, supports, activités).

En effet, les documents sont exploités selon 3 volets : linguistique, fonctionnel et culturel. Le volet linguistique est traité à travers des mises en situation et des simulations dont les acquis sont vérifiés dans le cadre de projets intégrés, tests et ateliers de création.

Grâce à l’APP, l’apprenant se trouve dans un contexte où l’apprentissage des langues ne se fait plus de manière classique et purement utilitariste, il est au contraire au centre de sa formation et y participe activement conformément au slogan de l’école SE FORMER AUTREMENT. En fin de cursus, l’apprenant est initié à la vie professionnelle avec un module dédié entièrement à cet effet : dossier de candidature (CV, lettre de motivation et entretien d’embauche), compétences personnelles et culture d’entreprise  seront alors  les principaux axes de cette dernière ligne droite.

Par ailleurs, le premier souci de l’UP étant de hisser le maximum d’étudiants au niveau exigé, les efforts des formateurs sont par conséquent focalisés sur les modalités d’évaluation et de remédiation (grilles d’évaluation par niveau et compétence langagière, cours de consolidation…) qui sont constamment renouvelées.

Pour finir, l’UP contribue activement à la vie culturelle de l’école au même titre que le vis-à-vis pédagogique et multiplie ainsi les événements et les challenges tels que les concours de dictée (Dictofolie), les campagnes de sensibilisation, les actions citoyennes (Renc’art écolo), les clubs de théâtre et de lecture, le concours de plaidoirie (la justice en un clic).

Vie culturelle de l’école

HAUT