Première rentrée d'ESB

Dans le cadre de sa première rentrée Esprit School of Business organise une table ronde Lundi 19 septembre 2016 sur le thème :

« Quelles compétences pour quels managers à l’heure de la transition digitale ? ».

Il ne s’agit plus pour le manager d’appréhender l’outil numérique en vue d’une efficience accrue dans des tâches restées inchangées. Il ne s’agit pas non plus de rajouter une « couche numérique », réduite à des tableurs et à d’autres outils pour l’essentiel hérités de l’étape pré-numérique, à des démarches restées immuables. Il s’agit en fait d’un véritable changement de paradigme auquel le manager de demain est invité. Quatre transformations majeures sont en effet à la base des tendances lourdes du développement du numérique dans le monde des organisations en général, et de l’entreprise en particulier :

• L’accès à une capacité de gestion de flux gigantesques de données en temps réel (Big Data),

• L’exploitation d’outils de management - grâce notamment au Cloud et aux progiciels intégrés - que seules les très grandes entreprises pouvaient jusque-là se permettre,

• La mise à profit des réseaux de communication (réseaux télécommunications fixes et mobiles 3G/4G/5G, réseaux Internet, réseaux sociaux, etc.) d’une puissance, d’une ampleur et d’une rapidité inédites,

• L’émergence de l’Internet des objets ou Machine to Machine présentée comme la révolution du 21ième siècle.

Au nombre des objectifs de cette rencontre, il s’agit notamment de :

- Mettre l’accent sur les enjeux managériaux dans un contexte technologique évolutif en particulier dans la conduite du changement ;

- Présenter diverses approches de gestion dans un cadre de transition digitale et son impact sur la compétitivité de l’entreprise ;

- Confronter les savoir-faire en matière de management dans un environnement où la sphère de responsabilité de l’entreprise numérique ne cesse de s’élargir ;

Forts de leur maîtrise du sujet, ainsi que de leur riche et fructueuse expérience de terrain, les cinq intervenants, experts du monde des affaires et du milieu universitaire, présenteront leur vision de la gestion des affaires, de la transition digitale et de l’innovation managériale basée sur leur champ d’action respectif.

Agenda de la Table Ronde :

09H00 : Accueil des étudiants et des invités

09H30 : Mot d’ouverture du Directeur général d’Esprit School of Business, Prof. Mohamed Jaoua

09H45 : Mots du Président du CA d’Esprit School of Business, Prof. Tahar Ben Lakhdar et du Président du CA d’Esprit SA, Prof. Mohamed Naceur Ammar

10H00- 12H00 : Table ronde

Modératrice : Prof. Yamina Mathlouthi, (CRES),

Paneliste :

 Sana Fathallah Ghenima, PDG de «Sanabil Med », et présidente de « Femmes & Leadership »

 Noomane Fehri Ancien Ministre des Technologies de l'Information et des Communications et du numérique

 Yamina Mathlouthi, Directrice générale du Centre de Recherche et d’Etudes Sociales

 Aziz Mebarek, co-fondateur du groupe Africinvest

 Badreddine Ouali, président de Vermeg Group

Présentation des intervenants :

Sana Fathallah Ghenima, PDG de «Sanabil Med », maison d'édition numérique, et présidente de « Femmes & Leadership». Ingénieur diplômée de l’ENIT, Mme Ghenina a été à l’initiative de plusieurs autres projets dans l’éducation selon l’approche finlandaise et toujours œuvré dynamiquement au sein de la société civile pour militer en faveur des problématiques liées au genre, au développement du sport en tant que vecteur de paix, de la prévention routière, de la vulgarisation et la démocratisation des TIC, de l’éducation pour tous et pour asseoir une économie sociale et solidaire comme vecteur de développement pérenne.

Noomane Fehri, Ministre des Technologies de l'Information et des Communications du gouvernement Habib Essid de 2015 à 2016. Ingénieur de formation Noomane Fehri fonde en Tunisie un cabinet international de conseil en technologie, avec une expérience dans la gestion et le développement d’entreprises dans les domaines des technologies de l'information et de la communication, bancaire et énergétique. Il occupe par ailleurs des postes de direction dans des sociétés comme Schlumberger, KPMG et Atos et gère des filiales de multinationales en France, en Indonésie, à Singapour, en Suède, au Royaume-Uni, en Tunisie, en Libye et en Algérie.

Yamina Mathlouthi, Directrice générale du Centre de Recherche et d’Etudes Sociale Economiste et universitaire, spécialiste de l'économie des télécommunications et de l'économie numérique, Mme Mathlouti est aussi membre de l'Instance Nationale des Télécommunications (l’Autorité de régulation des télécommunications depuis 2010). Auparavant elle a été, entre autre, économiste pays de l’Agence Française de Développement Agence de Tunis de 2009 à 2014 et présidente du comité pays de l’OPEE-MENA (Observatory of Parctices in the Entrepreneurial Enconomy in the Middle East and North Africa Region).

Aziz Mebarek, co-fondateur du groupe Africinvest spécialisé dans le capital investissement Ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris M. Mebarek a dans le cadre d’Africinvest contribué à lever et à déployer l’équivalent de un milliard de dollars en fonds propres sur le continent africain. Il siège dans plusieurs conseils d’administrations, comités stratégiques, comités d’audit et de risque d’entreprises et d’institutions financières en Tunisie, en Afrique et en Europe. Entre 1991 et 1994, Il a assuré la direction générale de deux sociétés industrielles filiales du conglomérat Italien IRI après avoir occupé plusieurs fonctions industrielles au sein de ce groupe.

Badreddine Ouali, président de Vermeg Group, fournisseur de premier plan de solutions logicielles et de services à valeur ajoutée aux institutions financières. M. Ouali a démarré sa carrière en France où il a travaillé pour McDonnell Douglas Information Systems de 1986 à 1988, ensuite il devient directeur de Diagram de 1988 à 1993, il est alors responsable d’un groupe de 300 personnes et d’un chiffre d'affaires de 30 millions USD. Pour finir, il fonde et dirige BFI (1993-2001), leader africain des systèmes nationaux de paiement (équipant une quinzaine de pays) et des systèmes de gestion bancaire. M. Ouali est également président honoraire de la ferme thérapeutique de Sidi Thabet, Melvin Jones fellow, président du réseau Entreprendre Tunisie et membre fondateur de l’Association Tunisienne pour la Communication et la Technologie “TACT”.

HAUT